GL-Klasse 350 CDI BlueTEC Mercedes – [Essai]

Mercedes GL-KLasse 350 CDI BlueTec Mercedes GL-KLasse  CDI

Politiquement incorrect auprès de la population roulant en véhicule « BONUSSÉS » et des écolos faisant 10 fois le tour de la planète avec leur avion débordant de kérosène , l’énorme Mercedes GL-KLasse 350 CDI BlueTec  leur fait un beau pied de nez en répondant déjà aux normes européennes de dépollution !


Une prouesse rendue possible par l’adjonction d’ en sortie du catalyseur d’oxydation (avec ). Le post-traitement des gaz d’échappement dans le catalyseur SCR permet ensuite de transformer 80% des oxydes d’azote en eau et en azote inoffensif. Cette technologie, déjà couramment utilisée sur les poids-lourds, tend aujourd’hui à se répandre sur les diesel, Mercedes n’étant pas la seule marque à l’utiliser puisque Mazda ou Audi proposent des solutions similaires.

Mercedes GL-KLasse 350 CDI BlueTec Toujours est-il que la marque à l’étoile se targueMercedes GL-KLasse 350 CDI BlueTec ainsi de proposer «le moteur diesel le plus dépollué au monde». Malheureusement pas en terme de (seul paramètre pris en compte par l’administration pour l’application du bonus/malus), même si, même de ce côté-là, le GL n’a pas à rougir de ses performances. Car malgré ses 211 chevaux, son aérodynamique de Tupperware à roulette et son poids de 2500kg à déplacer, la consommation moyenne en cycle mixte normalisé est annoncée à 9,3l/100km.

Accessoirement, le GL-KLasse 350 CDI BlueTec peut aussi déplacer une remorque de 3500Kg.

Sur la  route, le GL-Klasse 350 CDI BlueTec est paré pour de longues heures de voyage. Le confort est digne des meilleures routières et berce les occupants qui voyagent dans un cocon douillet parfaitement isolé de l’extérieur. Aucun bruit ne , et ce n’est qu’à des vitesses légale sur « AutoBahns » Allemandes que quelques parasites du à la prise au vent de l’engin viennent troubler la quiétude des passagers.

Mercedes GL-KLasse 350 CDI BlueTec

Derrière le volant (plus fin qu’à la concurrence, fait de bois et de cuir,Mercedes GL-KLasse 350 CDI BlueTec magnifique !), on prend vite conscience du poids de l’auto, surtout lestée de cinq occupants. Mais malgré tout, les accélérations restent franches et correctes, tout comme les reprises. La boîte de vitesse automatique 7G-Tronic se montre d’une grande douceur et d’une belle réactivité, même en la laissant tout gérer par elle-même. Pour les fanatiques du manche, il est également bien sûr possible d’en prendre le contrôle manuellement.

Sur petite route, le GL-Klasse 350 CDI BlueTec  reste à conduire de manière placide. Car, on s’en doute, sa masse n’en fait pas une ballerine et le SUV n’apprécie que très moyennement les enchaînements de virages mais surtout, le freinage demandera un minimum d’anticipation en raison du poids toujours.

Une fois débarqué en ville le GL-Klasse 350 CDI BlueTec se montrera  moins à son aise, en raison de son encombrement et de son diamètre de braquage, colossaux.

Compagnon (sans doute) idéal pour les longs voyages, le GL-Klasse 350 CDI BlueTec saura ravir ses passagers par son confort, son insonorisation et son équipement, de même que par son toucher de route moelleux. En revanche, les acheteurs plus nerveux passeront leur chemin car le GL demande à être manié de manière plutôt placide en raison de son gabarit et de sa masse. Malheureusement, tout cela à un prix?

Avec ses 5,08 mètres de long et ses presque deux mètres de haut, le GL-Klasse 350 CDI BlueTec en impose. Et si vous ajoutez à cela des lignes «taillées par des ingénieurs déménageurs Teutons» cette impression n’en est que renforcée.
Le GL-Klasse  est né de la volonté de Mercedes d’offrir une réponse crédible à l’insolent succès de l’Audi Q7, que le ML-Klasse ne pouvait pas vraiment offrir en raison de ses dimensions plus compactes et de ses strictes cinq places. De plus, un nouveau SUV très haut de gamme permettait du même coup de proposer aux clients une alternative, au légendaire  G-Klasse, rustique dans sa conception mais reconverti en baroudeur de luxe dont sont friands un certain type de clientèle…et dont certains n’ont jamais escaladé le moindre trottoir.

A bord, l’espace est proportionnel (Heureusment)à l’encombrement Mercedes GL-KLasse 350 CDI BlueTec extérieur, et tous les passagers pourront se mettre à l’aise. A l’avant, bien sûr, mais surtout aux places de la deuxième rangée où l’espace aux jambes est royal et le dossier inclinable selon quatre positions ! Et, chose assez rare que pour être soulignée, même les deux places d’appoint de la troisième rangée (accessibles via le siège arrière droit à manœuvre électrique) sont utilisables par des adultes, y compris sur des long trajets.

L’autre bonne nouvelle c’est que, grâce aux dimensions conséquentes de l’engin, même dans cette configuration sept places il reste assez de coffre pour caser les petites mallettes, sacs à dos et vestes de tout le monde puisque la contenance reste de 300 litres. En rabattant tous les sièges, le volume devient gargantuesque, avec 2.300 litres !

Cette version d’ était également dotée d’un équipement pléthorique, avec, entre autres, le système multimédia à double écran pour les passagers arrière, la caméra de recule, le double toit vitré (à l’avant et au dessus de la troisième rangée), la climatisation tri-zone, le cuir nappa, système de sonorisation Harman-Kardon, etc. Bref, la totale.


 


Source:  Le Blog Auto


(3028 vues)

( Lu 1 fois aujourd'hui )

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.